Nous devenons CPG Europe.
Découvrez nos marques

Mousse PU: Ininflammable ou ignifuge?

La mousse PU est le produit idéal pour le calfeutrement et le colmatage de joints et fissures. C’est la raison pour laquelle la mousse PU est disponible en tant de types, de qualités et de coloris différents. Tous les produits de calfeutrement utilisésdans la construction sont bien entendus soumis à de nombreuses exigences comme par exemple au niveau de l’étanchéité, des propriétés acoustiques,de l’élasticité mais aussi du point de vue de leur (in)inflammabilité ou même de leurs propriétés ignifuges. On dénombre beaucoup de dénominations et termes différents quant à la résistance au feu des mousses PU. Certains termes sont interchangeables, d’autres non, cela prête donc à confusion. Par ex. « mousse PU ignifuge », « mousse PU retardateur de flammes », « mousse PU ignifuge B1 » ou « mousse PU ignifuge B2 »

Y a-t-il une différence entre ininflammable et ignifuge ?
Bien entendu. Il y a une grande différence: le domaine d’application d’un produit ininflammable et celui d’un produit ignifuge ne seront donc pas toujours pareils

Comment savoir la différence ?
La norme européenne EN13501 dénombre 2 méthodes pour déterminer la relation qu’a l’incendie par rapport au produit de calfeutrement/colmatage :1. EN13501 -1: Reaction to Fire (Réaction au feu) Comment un matériau réagit-il au feu ? Est-ce qu’il prend feu ou non? Les résultats permettent une classification de résistance au feu de A (ininflammable) à F (non testé).

1. Norme EN 13501-1 : réaction au feu

Comment réagit un matériau au feu : est-ce qu'il prend feu ou non. Les résultats de ce test permettent de classer un produit dans différentes classifications de résistance au feu : de A (ininflammable) à F (non testé). Il s'agit là de normes européennes.

Remarque importante : ces classifications ne sont pas à confondre avec les classes B1, B2 et B3 figurant parfois sur les mousses polyuréthane, car il s'agit alors de normes allemandes (DIN). En Allemagne, les joints standard doivent toujours être calfeutrés par une mousse B2, alors que les Pays-Bas autorisent les mousses B3. Dans une construction résistant au feu, il est interdit d'utiliser une mousse polyuréthane n'ayant subi qu'un test DIN, même s'il s'agit d'une mousse B1, car cela ne fait référence qu'à la classe de feu allemande, et non à la résistance au feu. En effet, selon la norme de réaction au feu EN 13501-1, la mousse polyuréthane relève de la classe de feu E, car elle réagit au feu. La mousse polyuréthane devra donc encore subir un test, voir le point 2.

2. Norme EN 13501-2 : résistance au feu

La résistance au feu d’un produit dans une construction. En cas de compartimentages coupe-feu et d'issues de secours, il s'agit de séparations coupe-feu. Ces constructions (sols et cloisons) doivent présenter une résistance au feu, exprimée en minutes. En cas d'utilisation de mousse polyuréthane comme matière de calfeutrement dans ce genre de construction, cette mousse devra présenter au moins la même résistance au feu que la construction dont elle fait partie. L'essai de résistance au feu EN 1366-4 est la méthode de test européenne pour déterminer la résistance au feu des joints et de leurs calfeutrements. Ce test doit être effectué par un laboratoire européen agréé.

Il permet de déterminer précisément le niveau de résistance au feu de la mousse polyuréthane ignifuge dans une construction. Pour satisfaire aux exigences de ce test, la composition de la mousse doit être perfectionnée encore davantage.

Dans la pratique, il faut voir si la mousse polyuréthane ignifuge, testée selon l'essai EN 1366-4, peut être appliquée de la même manière que dans le test. Pour le déterminer correctement, il faut utiliser un rapport de classification valide. Cela n'est pas simple, mais un fournisseur qualifié peut s'en charger entièrement, par des conseils et un suivi des projets.

Conclusion
Ne vous perdez pas dans le labyrinthe des dénominations et descriptions commerciales des produits. La mousse PU B1 n’est pas une mousse ignifuge et n’est donc pas autorisée pour application dans les cloisons coupe-feu. De telles dénominations sont trompeuses et de plus illégales. Toute paroi coupe-feu nécessite des produits ignifuges, et seront testés ultérieurement. La mousse ignifuge est techniquement parlé un tout autre produit que la mousse B1 et possède les rapports d’essai nécessaires

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter.