Références

Pour prévenir les incendies et les drames humains qui en découlent, la PROTECTION FEU PASSIVE est essentielle. On entend par protection feu passive l’ensemble de la conception et de l’implantation des éléments porteurs, compartimentages et choix des matériaux, qui permettent de réduire ou maintenir la propagation du feu.

Dans cette page sont présentés quelques exemples de mise en œuvre de nos solutions coupe-feu pour le traitement de joints de construction statiques et dynamiques, de traversées de voiles et dalles, et le calfeutrement de trémies, ainsi que de nos peintures intumescentes pour la protection feu passive des structures des bâtiments, tant en France qu’à l’international.

A l'international

Haute protection pour le London’s Skyline

Haute protection pour le London’s Skyline

Les images de la Seconde Guerre mondiale montre souvent le dôme distinctif de la cathédrale St Paul, silhouette sur le ciel de nuit dans les flammes des incendies qui ont fait rage dans les docks de l'East End de Londres et au-delà.

Cette structure iconique de Sir Christopher Wren, elle-même conçue par l'architecte à la suite du grand incendie de Londres, est tellement vénérée que « les vues de Saint-Paul » restent un facteur important dans la planification d’un bâtiment, même si, comme tous ceux qui connaissent la capitale peuvent vous dire, que la ligne d'horizon de nos jours, est ponctuée par un nombre croissant de gratte-ciel et de plus en plus de grues pour les construire.

En fait, il y a bien actuellement à travers le Grand Londres plus de 200 nouvelles constructions de plus de 20 étages, réalisées ou prévues. En effet, compte-tenu du prix des terrains et de l'augmentation de la population, le développement vertical des sites est une évidence de plus en plus attrayante pour les investisseurs.

Culminant à 189 mètres de haut, la Post Office Tower est devenue la plus haute structure de Grande-Bretagne en 1964, construite principalement pour supporter des antennes afin d’envoyer des signaux de télévision dans tout le pays. Terminée dans le même temps, quoique un peu petite à seulement 117 mètres, la tour Centre Point constitue quant à elle un point de repère célèbre à la jonction de la rue Oxford Street et Tottenham Court Road. Elle est restée tristement célèbre pour être restée vide pendant de nombreuses années.

Son architecte, Richard Seifert a pourtant persévéré et conçu la Tour NatWest, qui a repris le titre de bâtiment le plus haut du Royaume-Uni en 1981. Un attentat à la bombe de l’IRA 12 ans plus tard a contraint à sa rénovation totale et elle a été rebaptisée Tour 42, par référence à ses niveaux de plancher. Entre-temps, le "Big Bang" financier des années quatre-vingt a vu London Docklands s’étoffer et la tour Canary Wharf Tower - Alias One Canada Square – s’élever jusqu’à 244 mètres de haut en 1990.

Parmi les bâtiments tertiaires commerciaux récents les plus notables de Londres, il faut citer le 30 Axe St Mary, conçu par Norman Foster en 2003 et communément appelé le Gherkin. Quant au Shard, propriété du Qatar - culminant à 309 mètres de hauteur - c’est en fait aujourd'hui la plus haute structure habitable du pays, en voie d'achèvement sur Fenchurch Street ; elle est surnommée le Talkie-walkie , et détient un record de titres de presse à son égard , même si ce n’est pas à son avantage. Construit pour le Canary Wharf Group et Land Securities, selon les plans de Rafael Vifioly , le bâtiment se distingue par la forme concave de sa façade, qui malheureusement concentre les rayons du soleil, tel un miroir parabolique, ce qui a eu pour effet de générer un «faisceau de chaleur » qui a balayé la rue en-dessous , brûlant un magasin de tapis et faisant fondre les carrosseries des véhicules qui s’y trouvaient.

Cela met en évidence que les architectes et ingénieurs doivent faire preuve de la plus grande clairvoyance possible lors de l'examen du fonctionnement sécuritaire de leurs créations, à la fois pour leurs occupants et pour assurer, si un incendie devait se produire, qu’il ne puisse pas se propager aux constructions voisines.

En plus de l'installation de mesures actives telles que les détecteurs, alarmes et systèmes de gicleurs, les équipes de conception s’efforcent systématiquement de choisir des matériaux non- ou faiblement combustibles. Parallèlement à cela, des précautions doivent être prises pour prévenir la propagation de flammes ou de fumées entre les étages ou entre compartiments séparés, et ce qui s’avère notamment crucial dans les sorties et les escaliers de secours.

C’est ce qu’on appelle des zones « coupe-feu », qui peuvent être traitées efficacement en ayant recours à des solutions d’un fabricant spécialiste reconnu tel que Nullifire.

Chaque pénétration dans les murs et les planchers, que ce soit de tuyaux d’eaux propres ou usées, de câbles alimentation électriques ou de transmission de données, est un passage en puissance pour le feu. Quels que soient la taille, le nombre et la position des ouvertures, il existe des solutions coupe-feu performantes, par combinaison des différents produits de la gamme Nullifire.

Il est également indispensable de traiter les charpentes en acier des bâtiments et de protéger toutes les colonnes, les poutres etc au moyen de revêtements intumescents, appliqués soit en usine soit sur site. Les peintures intumescentes haute performance à base d'eau peuvent procurer une protection feu passive jusqu’à 120 minutes, tout en permettant des économies de temps d’application considérables par rapport aux revêtements classiques.

En tant que leader international dans son domaine, Nullifire a également réagi très tôt à l’adoption pilotée par le gouvernement du Building Information Modelling ou BIM – un domaine dans lequel le bâtiment Talkie-walkie a été salué comme porte drapeau. Ainsi Nullifire SC902 peut maintenant être importé directement dans les dessins de prescripteurs en tant qu’objet BIM.

Plus récemment, Nullifire a démontré son implication au sein de la communauté du design, en tant que partenaire associé de l'exposition “London’s Growing Up”, dans laquelle les architectes ont offert leur propre idée de ce que pourrait être la future forme de l'horizon de la capitale.

Fondamentalement, tous les consultants et entrepreneurs, qui s’adressent à Nullifire pour les aider à répondre à leurs problématiques de protection feu passive, peuvent compter sur des conseils d'experts, un soutien technique, et des produits performants et fiables.