Le calfeutrement coupe-feu d’un bâtiment

Le principe fondamental de la protection passive contre l’incendie, qui pour rappel est l’ensemble des mesures constructives permettant à un ouvrage de résister par lui-même à un incendie, est le compartimentage.

Le compartimentage consiste à diviser le bâtiment en plusieurs volumes, afin de confiner le feu dans le seul espace où il s’est déclaré durant le temps nécessaire à l’évacuation des occupants.

Le rôle du calfeutrement coupe-feu dans le compartimentage

Compartimenter un bâtiment revient à isoler chaque volume de la construction, en créant notamment des murs et planchers coupe-feu.

Les joints linéaires réalisant les liaisons entre ces parois et avec d’autres éléments (comme les menuiseries) nécessitent d’être également protégés du feu ; il en va de même pour les éléments équipant le bâtiment (tuyaux, câbles, etc…), les pénétrations et traversées de ceux-ci à travers les parois doivent aussi être protégées du feu.

Les solutions de calfeutrement coupe-feu sont diverses :

  • Bourrelets et mastics coupe-feu pour les joints statiques et dynamiques
  • Panneaux enduits coupe-feu pour les trémies
  • Bandes intumescentes, boîtiers, mastics et colliers coupe-feu pour les traversées

Le calfeutrement coupe-feu, pour garantir la qualité du compartimentage, doit reconstituer le degré coupe-feu des murs et planchers du bâtiment, avec une résistance au feu au moins égale à celle de la structure de l’édifice en question.

Nos solutions de calfeutrement coupe-feu pour chacune de vos applications

Nullifire, expert en protection passive contre l’incendie depuis plus de 45 ans, propose un panel de solutions de calfeutrement coupe-feu répondant aux différentes exigences de vos bâtiments.

Pour vous orienter plus facilement sur le système le plus adapté à l’application que vous envisagez, nous avons catégorisé nos solutions selon trois marchés :